WWW.LIVEHOUSE-DAISAKUSEN.EU

livehouse_fr_menu

名称未設定 1.jpg

名称未設定 1.jpg


名称未設定 1.jpg





東北ライブハウス大作戦

音楽やアートや文学の役割は簡単に定義できるものではないが、311の震災、津波、原発事故後に、日本では多くのアーティストやミュージシャンが「これか らアーティスト、表現者として、傷ついた日本や人々の為に何ができるか」と同時多発的に考え行動し、1つの大きな動きとなっているというのは、周りを見渡 し耳を澄ませばわかるだろう。東北ライブハウス大作戦は、3.11に反応したアーティスト達により立ち上げられた多くのプロジェクトのうちの1つだ。

Even though the role of music, art and literature isn’t easy to define, if you look around and listen carefully in Japan, it is obvious that there are countless artists simultaneously thinking and acting as a reaction to 3.11 earthquake, tsunami and the nuclear disaster, and creating a single wave as a result. Tohoku Live House Daisakusen (Operation Tohoku Live House) is one of the projects started by a group of artists who reacted to 3.11.

東北ライブハウス大作戦は、西片明人さんが代表を務めるSPC Peak Performanceというサウンドエンジニアチームが立ち上げたプロジェクト。彼らは津波被害を受けた東北三陸沖沿岸地域にある3つの街、岩手県宮古 市に「KLUB COUNTER ACTION MIYAKO」、大船渡市に「LIVEHOUSE FREAKS」、宮城県石巻市に「BLUE RESISTANCE」を建設。震災後のわずか1年余りの短い期間で、2012年8月に宮古と大船渡、10月に石巻のライブハウスがオープン。目的は、人 と地域と世代を繋ぐため。そしてその基盤となる「場」をつくるため。

SPC Peak Performance, a team of sound engineers represented by Akihito Nishikata, started out Tohoku Live House Daisakusen. They decided to build 3 music venues in Tohoku Sanriku area that were heavily damaged by the tsunami. “Klub Counter Action Miyako” in Miyako, Iwate prefecture, “Livehouse Freaks” in Ohfunato and “Blue Resistance” in Ishimaki, Miyagi prefecture were built in 2012, about a year and the half after the tsunami. The purpose is to create “places” to connect people, communities and generations.

ライブハウス建設の費用捻出は、募金やGOODS販売、さまざまなイベントの収益、チャリティーCD、木札作戦など、全国の賛同者・仲間達の協力で可能と なる。

This project was made possible by the donations, the sales of the charity goods, profits from various events, Kifuda Sakusen (operation) ,and thanks to advocates and friends from all over Japan.

Extract from Article by Shoko Hachiya 蜂谷翔子 
J'aime
Un projet de reconstruction culturelle
La catastrophe qui a secoué toute la région du Nord-Est du Japon (Tohoku) en mars 2011, nous a profondément ému et meurtri. L’impuissance et l’impossibilité de nous rendre sur place afin d’aider nous a fait beaucoup réfléchir...
Le vecteur culturel et musical ainsi que l’amitié qui nous lie à de nombreux japonais nous semblaient être les plus appropriés. Sollicités par SPC nous avons décidé d’apporter à notre niveau de possibilités, de manière humble, une petite pierre à ce grand projet mis en place par les musiciens et techniciens sur place. Notre rôle étant essentiellement d’essayer de diffuser les infos et d’être relais de l’opération en Europe.
Il nous semble important de mobiliser une grande partie de la scène indépendante mais aussi du milieu des musiques actuelles en général (labels, radios, techniciens, artistes, salles de spectacles, acteurs de spectacles vivants, programmateurs culturels, festivals, … et aussi bien sûr le public). L’idée essentielle n’est pas seulement de reconstruire des structures dans le but de faire de la musique et de s’amuser mais bien de créer une dynamique à long terme, des circuits d’informations, des réseaux d’échanges et de rencontres. Face au sentiment d’isolement, d’oubli et d’abandon il faut proposer des choses concrètes !
Le but de ce réseau est donc bien sûr de diffuser en Europe les informations sur la reconstruction de Tohoku mais aussi de mettre réellement en place des échanges. A ce titre, nous souhaiterions donc recevoir des groupes japonais participant à l’opération, mais aussi soutenir des groupes européens afin qu’ils puissent aller jouer au Tohoku, rencontrer les gens sur place et leur montrer qu’ici, nous restons informés et intéressés par la situation. Aujourd’hui 3 livehouse ont été reconstruites et sont déjà ouvertes et opérationnelles. Cette première phase étant réalisée, il nous a semblé important que l’aventure continue. Il faut maintenant que ces lieux de vie vivent et que les européens rendent visite à nos amis du Tohoku et qu’ils viennent eux-aussi nous rendre visite en Europe !